L'équipe

Nathalie Pignard-Cheynel

Nathalie Pignard-Cheynel est professeure assistante en journalisme numérique à l’Académie du journalisme et des médias de l’Université de Neuchâtel (UniNE). Elle a précédemment dirigé l’Ecole de journalisme de Grenoble puis été responsable du Master Journalisme et médias numériques à l’université de Lorraine.

Ses travaux portent sur les mutations des pratiques journalistiques et les changements dans les rédactions à l’ère du numérique, notamment l’usage des réseaux socionumériques et des supports mobiles, l’émergence de nouveaux formats d’écriture de l'actualité et la participation des internautes au processus de construction de l’information en ligne.

Elle a co-dirigé l’ouvrage #info: Commenter et partager l'actualité sur Twitter et Facebook, (2018, Éditions de la Maison des sciences de l’homme) et co-signé l’ouvrage Journalisme mobile (2019, Editions de Boeck). Elle dirige le projet de recherche (financé par le FNS) LINC - L’information locale à l’épreuve du numérique : repenser les liens entre médias, journalistes et publics (2018-2020).

Sébastien Salerno

Sébastien Salerno est chargé de cours à l'Institut Medi@LAB (UNIGE) en Sociologie de la communication et des médias. Il a obtenu son doctorat à l'UNIGE et a travaillé comme post-doc à l'UZH sur les mutations des groupes de médias en Suisse. En 2017, il a réalisé une étude sur la situation médiatique en Suisse romande sur mandat de la Commission fédérale des médias.

Il est élu au Geschäftsleitung de la Société suisse des sciences de la communication et des médias, et co-rédacteur de la revue Studies in Communication Sciences. Ses recherches portent sur les médias d’information et les effets des médias.

Vincent Carlino

Vincent Carlino (Université de Neuchâtel) est post-doctorant sur le projet, auprès de Nathalie Pignard-Cheynel. Il est chargé de constituer les corpus de fake news, ainsi que de conduire les entretiens avec des journalistes du Temps.

Ses travaux portent sur le journalisme et les plateformes numériques, les nouveaux formats pour lutter contre la propagation de fake news, les méthodes de définition et d’identification des fake news, ainsi que sur les controverses environnementales.

Il a co-dirigé l’ouvrage Les Paroles militantes dans les controverses environnementales (2018, Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine). Sa thèse de doctorat obtenue en 2018 vient d’être primée par l’Université de Lorraine.

Yann Rieder

Yann Rieder (Université de Genève) collabore sur le projet. Il participe activement à l'organisation des focus group, contribue à la préparation des questionnaires, et se charge du site internet du projet.

Diplômé d'un master en science politique à l'UNIGE, il a co-fondé deux structures francophones de production de podcasts, Blueprint et RadioKawa. Il est consultant dans le domaine de la production de contenus et la création de formats médias. Il a participé pendant près d'un an à l'écriture du journal quotidien de Les Croissants, la première matinale radio intelligente s'adaptant à chaque auditeur.


De gauche à droite : M. Carlino, Mme Pignard-Cheynel, M. Salerno, M. Rieder